La graisse viscérale, attention danger!

graisse viscérale

La graisse viscérale n’est pas la graisse sous-cutanée que l’on aperçoit. La graisse viscérale, c’est la graisse du ventre, mais celle que nous avons à l’intérieur de la paroi abdominale. Elle est invisible mais comporte un vrai danger pour notre santé. Donc un excès de graisse viscérale est donc extrêmement dangereux pour nous. Vous serez plus exposés au diabète de type 2, de maladies cardiaques et même de nombreux cancers !

Sachez tout d’abord que la graisse n’est pas en soi mauvaise pour la santé, nous en avons toutes, des plus fines aux plus rondes d’entre nous. Mais cette graisse, est la graisse sous-cutanée que l’on peut apercevoir lorsque vous vous pincez, comme le gras sur les cuisses, nos hanches, le ventre de certains hommes…
Ces graisses-là sont importantes car notre corps en a besoin pour son bon fonctionnement. Mais attention, une trop grosse quantité de graisse, aux mauvais endroits, peut rendre notre organisme vulnérable aux maladies. Alors contrairement à vos poignées d’amours, la graisse viscérale ne se voit pas et est donc très dangereuse.

Qu’est-ce que la graisse viscérale?

 

graisse viscérale et sous cutanée

Comme je vous l’ai expliqué en introduction, avoir de la graisse sous-cutanée n’est pas une mauvaise chose, c’est même une question de survie pour notre corps. Il est donc important d’avoir un peu de graisse car notre corps va l’utiliser sous forme d’énergie en cas de besoin. Mais lorsque nous avons un surplus de graisses et que ça « déborde », ces graisses touchent ensuite nos organes et c’est là que les soucis de santé apparaissent. C’est ce que nous appelons la graisse viscérale.

La graisse viscérale est aussi appelée la graisse du ventre. Elle est donc localisée dans la paroi abdominale et entoure nos organes (intestins, foie…).
Elle touche plus ou moins tous les individus et à des degrés relativement différents. Avec l’âge, la graisse au niveau du ventre a tendance à augmenter et notamment en période de ménopause pour les femmes.

Il est bien entendu difficile de savoir si nous avons un excès de graisse viscérale mais 2 signes peuvent nous donner la puce à l’oreille :
– Un ventre gonflé
– Une taille large (on ne devrait pas dépasser 88cm nous les femmes)
Si vous avez un de ces 2 cas, vous pouvez également la mesurer en calculant le rapport entre vos hanches et votre taille. Ce rapport ne doit pas dépasser 0,85.
Et si vous êtes inquiètes, vous pouvez tout simplement aller consulter un médecin qui vous fera passer un IRM de votre abdomen afin de repérer si vous êtes en excès de graisses à ce niveau.

Alors au-delà de l’aspect esthétique, la graisse viscérale trop abondante, représente un danger pour notre santé et notre bien-être au quotidien.
Puisque ces graisses entourent nos organes vitaux, elles enveloppent aussi nos veines et c’est ainsi que nous avons des problèmes cardio-vasculaires ou du diabète…

Pourquoi a-t-on de la graisse viscérale?

alimentation industrielle

 

Entendons-nous bien, la graisse viscérale n’est pas seulement observée chez les personnes ayant des kilos en trop. Des personnes fines peuvent très bien développer et avoir des problèmes de santé par la suite.
Vous connaissez toutes, et j’en suis certaine, des personnes qui mangent beaucoup et n’importe quoi mais qui ne grossissent jamais ? Mais ces personnes peuvent très bien développer des problèmes de santé tout comme les autres car leur mauvaise alimentation va augmenter la graisse viscérale alors même qu’ils n’ont pas de graisse sous-cutanée.
Donc être mince ne veut pas dire que nous sommes saines !

C’est très souvent au fils des années que les excès de graisse s’installent dans notre corps, c’est lié à une hygiène de vie pas très équilibrée. Pourquoi sommes-nous plus exposées aujourd’hui ? Car nous avons une vie plus sédentaire que nos ancêtres, nous ressentons davantage de stress, nous mangeons très mal (nourriture ultra transformée) et un manque d’activité physique certain.

Notre alimentation moderne favorise l’excès de graisse abdominale, nous mangeons également en trop grosses quantités et nous buvons trop d’alcool. Ces raisons, mises bout à bout, augmente l’encrassement de nos artères.

Bien-sûr, une autre raison également est la cause hormonale. C’est pourquoi les femmes ménopausées sont davantage exposées, elles ont un fort taux d’hormones.
Les hormones du stress peuvent aussi favoriser le stockage de la graisse viscérale.

D’autres facteurs vont favoriser la survenue des graisses viscérales :
– Le tabagisme
– L’alcool
– L’hypertension artérielle
– Le sommeil

Lorsque nous sommes en excès de graisse viscérale, nous aurons une espérance de vie moindre.
Selon le Dr Saldmann, un homme dont le tour de taille passe de 90 à 110 cm augmente de 50% son risque de décès prématuré. Et une femme dont le tour de taille passe de 70 à 90 cm augmente quant à elle ce risque de 80%.
Ce docteur nous rappelle également que pour les personnes en grand surpoids, le risque serait encore plus important. En effet, si le tour de taille est égal à 80% de la hauteur, soit par exemple plus de 136 cm de tour de taille pour une personne mesurant 1,70 mètre, son espérance de vie sera considérablement raccourcie, et elle mourra en moyenne 17 ans plus tôt que la moyenne.

Comment perdre la graisse viscérale?

Tout ce que nous avons vu juste au-dessus peut être évité en adoptant un nouveau style de vie. Vous ne pouvez pas espérer changer votre corps et votre santé sans changer vos habitudes.
Ce nouveau style de vie est basé sur de nouvelles habitudes alimentaires et bien entendu sportives.

Que vous soyez fines ou avec des rondeurs, et si vous avez tendance à manger des aliments ultra transformés, réfléchissez et décidez de reprendre votre santé en main.
Pour cela, adoptez le plus rapidement possible un style de vie sain avec une vraie alimentation saine basée sur de vrais aliments, les moins transformés possible et les plus nutritifs.
Oubliez ou réduisez au maximum les aliments industriels transformés (les plats préparés par exemple), les sucres raffinés (sucres, bonbons, gâteaux…), les sodas, l’alcool…

Lorsque vous adoptez une alimentation saine, vous allez perdre du poids, donc perdre du gras et vous sentir très vite en meilleure santé physique. Votre santé est la priorité, tout ce que vous faites, faites-le en priorisant toujours votre santé.
Cette alimentation saine deviendra une habitude quotidienne mais vous pourrez bien entendu vous faire plaisir de temps à autre mais jamais dans l’excès car vous aurez toujours à l’esprit votre santé.

En complément de l’adoption d’une alimentation saine, il y a quelques autres solutions pour aider à réduire la graisse viscérale :

1. Réduisez votre consommation de glucides
Les diètes pauvres en glucides (sucres et féculents) sont efficaces pour réduire la graisse viscérale. Vous pouvez vous pencher sur la diète cétogène (régime très faible en glucides) car celle-ci est extrêmement efficace pour se débarrasser de la graisse viscérale.
Privilégiez les bonnes graisses dans votre alimentation (saumon, avocats, huile d’olives…).

2. Consommez beaucoup moins de sucres raffinés

sucres raffinés
Je pense que vous le savez déjà, le sucre est très nocif pour notre santé, il ne contient aucun nutriment indispensable à notre métabolisme. En plus de favoriser une prise de poids, les personnes qui consomment le plus de sucre ont généralement plus de graisse viscérale.

 

 

3. Avoir de bonnes nuits de sommeil
Le sommeil préserve notre santé physique et mentale. Le manque de sommeil peut favoriser la prise de poids et surtout la prise de graisse abdominale. L’idéal serait d’avoir des nuits de sommeil de 7h minimum.

4. Réduisez votre stress

réduire le stress
Le stress est la maladie de notre ère moderne. Il touche de nombreuses personnes pour ne pas dire tout le monde. Nous sommes toutes exposées au stress dans nos vies professionnelles et même personnelles. Lorsque nous sommes stressées, nous stimulons le cortisol et c’est cet excès de cortisol qui va augmenter le stockage de la graisse viscérale.
Pour réduire votre stress, faites du sport, de la méditation, allez vous balader dans la nature, passez du temps avec des gens que vous aimez, lisez ou écoutez de la musique…

5. Pratiquez le jeûne intermittent
Cette méthode, je la pratique déjà depuis plusieurs mois et elle est devenue pour moi un style de vie à part entière. Cela consiste à jeûner sur une période de 16h chaque jour. Pendant que nous jeûnons, nous reposons notre système digestif, ce qui permet d’aller puiser dans nos réserves de graisses.
Des études montrent que le jeûne intermittent peut aider à perdre de la graisse viscérale de 4 à 7% sur une période de 6 à 24 semaines.

Si vous êtes intéressée par le jeûne intermittent, retrouvez mon article complet sur ce sujet en cliquant sur ce lien: https://epanouie-par-le-fitness.com/le-jeune-intermittent-je-lai-teste-pour-vous/

6. Pratiquez une activité physique régulière

activité physiqueJe ne le répéterais jamais assez, une alimentation saine doit être accompagnée d’une activité physique pour que votre santé soit optimale. Optez pour une activité cardio comme la course à pieds en complément d’exercices de renforcement musculaire. Plus vous allez travailler vos muscles et plus les graisses viscérales et sous-cutanées vont disparaître.

 

J’espère que cet article vous a intéressé. Merci de le partager sur vos réseaux sociaux pour aider et informer toutes les femmes sur cette graisse invisible mais dangereuse.

Je vous souhaite une très belle journée, prenez soin de vous et à très bientôt pour un nouvel article !

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

10 Replies to “La graisse viscérale, attention danger!”

  1. Merci pour cet article. Prendre soin de sa santé c’est être attentif à son alimentation, son sommeil, son stress, ses émotions, son activité physique et son épanouissement personnel.

    1. Bonjour Valentine!
      Oui tout à fait, notre santé c’est la chose la plus importante et nous devons y penser continuellement. Nous vivons dans une ère où tout va vite, à nous de savoir ralentir, prendre soin de nous, libérer le stress qui est en nous. Notre alimentation est capital pour faire fonctionner nos organes vitaux correctement.

  2. Tout ça, je le sais déjà malheureusement : jeûne intermittent, sport, rééquilibrage alimentaire… Mais le problème c’est la motivation et le maintien de l’objectif sur le long terme 😭
    Mais j’y arriverai ! 💪

    1. Bonjour Antoine,
      Oui je suis d’accord avec vous, de nombreuses personnes savent ce qu’elles doivent faire pour être en meilleure santé mais le souci vient de la motivation et le fait de pouvoir tenir sur le long terme.
      J’ai par ailleurs écrit un article sur la motivation, vous pouvez aller y jeter un oeil sur ce lien https://epanouie-par-le-fitness.com/comment-rester-motivee-pour-atteindre-ses-objectifs/
      Mais soyez rassuré, nous sommes très nombreux à avoir cet aspect ci! ;)

  3. Au rangs des aliments que l’on peut facilement remplacer pour éviter de “prendre du gras” c’est la farine blanche. Du coup changer les pâtes “normale” par des pâte complète et le pain blanc par du pain complet. Dans le même ordre d’idée remplacer le riz blanc par des sorte de riz plus complet. Ca permet de changer ses habitudes sans trop de violence ;-)

    1. Bonjour et merci pour ce retour!
      Oui tout à fait, de nombreux aliments “moins bons pour notre santé” peuvent être remplacés. C’est une question de changement d’habitudes pour préserver notre santé.
      Comme je le dis si souvent, ce n’est pas juste une question esthétique mais c’est avant tout le fait de préserver notre santé et vieillir dans de meilleures conditions.

  4. Wahou, c’est flippant tout ça. La graisse viscérale est clairement plus dangereuse que toute celle qui peut chagriner ta silhouette ! Un grand merci pour ton article. Je m’abonne !

    1. Bonjour!
      Merci beaucoup pour ce retour! Oui c’est flippant mais rien n’est irréversible, nous pouvons tous réduire la graisse viscérale en adoptant un mode de vie plus sain!
      Très belle journée à toi

  5. Un article très bien écrit, des chiffres des cas concrets… Comment faire plus clair ?! Merci 😉

    1. Bonjour Nicolas,
      Je te remercie pour ce retour! :)

Laisser un commentaire